Scorpion géant

Le venin de scorpion peut réduire la gravité de la polyarthrite rhumatoïde.

Un traitement qui améliore la vie de près de 1,3 million de personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde pourrait un jour provenir du venin de scorpion. Un groupe de chercheurs dirigé par le Dr Christine Beeton du Baylor College of Medicine a découvert que l’un des centaines de composants du venin de scorpion peut réduire la gravité de la maladie dans les modèles animaux, sans induire d’effets secondaires associés à des traitements similaires. L’étude est publiée dans le Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics.

(suite…)

IRM

L’agent d’imagerie par tomographie pourrait fournir un diagnostic précoce de la polyarthrite rhumatoïde.

Un nouveau traceur TEP mis au point par des chercheurs coréens permet de visualiser l’inflammation des articulations et pourrait fournir un diagnostic précoce de la polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune courante qui cause une inflammation chronique des articulations et peut entraîner des déformations et des dysfonctionnements. L’étude fait l’objet d’un article sur les sciences fondamentales dans le numéro de mai du Journal of Nuclear Medicine.

(suite…)