Le New Hampshire est l’un des rares États ayant une cinquième saison spéciale – la saison des visites primaires des candidats. Gaye Jacques a décidé d’en profiter pour tenter de rencontrer le plus grand nombre de candidats démocrates à la primaire, en attirant leur attention sur les obstacles auxquels se heurtent les personnes souffrant d’arthrite au quotidien.

Gaye a rencontré un nombre impressionnant de candidats à la présidentielle en lice pour l'investiture démocrate, 14 pour être exact! Elle utilise son poste d'ambassadrice de l'arthrite et d'électeur du New Hampshire pour s'exprimer. Gaye assiste à chaque rencontre et s'apprête à se présenter et à parler de sa petite-fille de 10 ans qui souffre d'arthrite depuis l'âge de 3 ans.

Le travail de Gaye ne s’arrête pas à la fin de la rencontre. Elle prépare le matériel non utilisé pour chaque candidat afin de l'initier aux priorités du plaidoyer. Ces documents à emporter les aident à comprendre l’urgence de l’arthrite en tant que priorité de santé publique touchant plus de 54 millions d’adultes et 300 000 enfants.

L'une des questions qui passionne le plus Gaye est la réforme fédérale de la thérapie par étapes, une question qui perdure. Elle espère que ceux qui siègent encore au Congrès après la course à la présidentielle feront avancer le projet de loi qu'elle a vanté lors de la campagne électorale.

Gaye veut vous encourager à trouver des occasions de partager votre propre histoire en personne. "Il reste encore beaucoup de temps pour voir ce qui vous attend, pour attraper un candidat pour quelques mots et une séance photo!"

Voici les conseils de Gayle pour tirer le meilleur parti de votre rencontre rapide avec un candidat ou un législateur:

  1. Connaissez vos faits

    Présentez-vous aux événements préparés pour les questions et apportez un document imprimé que vous pouvez donner au candidat. Rappelez-vous qu’il est correct de dire «je ne suis pas sûr» à une question. Demandez leurs coordonnées, puis faites un suivi. Utilisation cette fiche rapide se référer rapidement à des conversations.

  2. Partagez votre histoire

    Votre histoire personnelle vous rend crédible et mémorable. Un hôtel de ville ou un café avec une personne ou un candidat du Congrès est le moment idéal pour raconter votre histoire en trois phrases courtes ou moins. L'enregistrement dans une mairie ou une entrevue locale est l'occasion idéale pour le faire. Votre récit éclair fera la lumière sur votre lien avec la question avant de vous lancer dans votre question ou votre conversation avec le candidat.

  3. Prendre des photos

    Prendre une photo lors de votre réunion n’est pas simplement un bon souvenir pour la cheminée. Publiez votre photo sur les réseaux sociaux et identifiez le candidat pour le remercier et assurez-vous qu’il n’oublie pas votre histoire. Cela documente votre conversation et rappelle au candidat le problème dont vous avez parlé. Utilisez le hashtag #Advocatefor Arthritis afin que nous puissions suivre votre dur labeur!

  4. Suivi et suivi à travers
    Les notes de remerciement sont importantes. Non seulement ils vous rappellent votre conversation, mais ils montrent également à quel point il est important de faire la promotion de l'arthrite. N'attendez pas trop longtemps pour envoyer votre note – gardez-la pertinente et à jour!
  5. Vous êtes l'expert de votre propre expérience
    En tout et pour tout, il est important de vous rappeler que votre histoire d'arthrite – en tant que patient, fournisseur de soins ou fournisseur de soins – est complètement unique pour vous. Personne d'autre ne peut le dire comme vous le pouvez. Vous êtes l'expert de votre propre expérience. Partagez votre histoire aujourd'hui dans notre centre d'action. Commencez tout de suite!

L'article intitulé Comment Gaye Jacques fait de l'arthrite une priorité de l'élection de 2020 est apparu en premier sur le plaidoyer.

Catégories : Actu santé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *